www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'entente sambre avesnois 59
Actualités
DYLAN CATY, CHAMPION DE FRANCE
Commentez cette actualité
16 Février 2015 - Jean-Pierre DEMERVAL (Président)
DYLAN CATY, CHAMPION DE FRANCE

Ce dimanche à NANTES, dans le somptueux stade couvert Pierre Quinon, avaient lieu les championnats de France en salle cadets et juniors. L’ESA59 comptait, avec 4 qualifiés, la troisième plus grosse délégation régionale derrière le LMA et le RCA. Malheureusement, ne pouvant se libérer de ses obligations scolaires, notre lanceur de poids cadet, Loic ANDRE, qui avec ses 14m81, pointait à la 13ème place des éventuels participants, dut déclarer forfait. Et c’est donc Dylan CATY, Guillaume DEVRIES et Sandra AUBERT, accompagnés par Alain DESCHAMPS et Claude VANDENHAUTE, qui eurent la redoutable tâche de représenter l’ESA59 et l’athlétisme régional. Dès samedi, le premier en lice fut le grand Guillaume sur la hauteur junior. Régulier depuis le début de la saison sur des barres placées à 1m98, l’on attendait bien sûr de sa part qu’il franchisse enfin ces 2m00 qui se refusent à lui depuis janvier 2015. Guillaume commença son concours avec une barre à 1m89, qu’il franchit sans coup férir. Il alignait ensuite un parcours sans faute avec des barres à 1m93 et 1m97 et puis vint enfin ces 2m00, qui, une nouvelle fois, lui furent fatidiques. Avec ses trois échecs à cette barre, Guillaume prenait finalement la 11ème place du concours, lui qui avait la 15ème performance d’engagement. Souhaitons-lui de se remettre de ce semi-échec et de repartir du bon pied cet été pour exploser son record.

Dès potron-minet, le samedi, Sandra et Dylan se réveillèrent avec une idée derrière la tête, évoluer à leur meilleur niveau et aller chercher leur graal respectif, une finale pour Sandra et un podium pour Dylan. Et c’est Sandra qui entra en lice la première avec une barre placée à 2m90 qu’elle franchit dès le premier essai. Pendant ce temps, Dylan s’alignait au départ de sa série du 60m haies, lui qui détenait avant ledit championnat la deuxième place au bilan national avec 7’’92, derrière Marvin PISTOL, deuxième meilleur performer européen de l’hiver en 7’’90. Dylan devait prendre le départ de la deuxième série dans laquelle il devait se méfier du belge du LMA, Timmy RUFFACQ (7’’93 cette saison). Les 3 premiers des 3 séries seraient qualifiés pour les demi-finales ainsi que les 7 meilleurs temps restants. Autant dire que cette série ne devait être qu’une formalité pour notre Dylan. En tête de la course dès le début, un court instant de déconcentration faillit néanmoins lui être fatal, puisqu’il toucha la dernière haie et déséquilibré, eut des difficultés à éviter la chute. En 8’’13, il laissait dès lors échapper la victoire que Timmy RUFFACQ fut bien heureux de récupérer en 8’’06. Dans la 1ère série, la victoire était revenue au camerounais de l’Entente Sud Lyonnais, Uriel DISSI TCHAWO en 8’’03 devant Alban LEFEUVRE de Haute Bretagne Athlétisme, également 8’’03 et Nicolas EYHERAMOUNO de Pays Basque Athlétisme en 8’’07. Puis vint enfin la 3ème série où un extra-terrestre Marvin PISTOL, claquait un temps stratosphérique (7’’82), deuxième performance européenne de la saison, montrant ainsi à tous ses adversaires qu’il n’était pas venu pour faire de la figuration. Marvin distançait Antoine PAPILLON, qui, en 8’’07 faisait lui aussi mieux que Dylan. Avec ses 8’’13, le sambrien pointait alors à la 8ème place des qualifiés pour les demi-finales.

Pendant l’intermède qui sépara les séries des demi-finales, Sandra franchissait dès le 1er essai une barre fixée à 3m10 avec une facilité remarquable mais échouait à la barre supérieure placée à 3m25. Le championnat de France s’arrêtait là pour Sandra mais quel plaisir d’avoir pu participer à son premier grand championnat. Gageons que nous la retrouverons cet été du côté d’Albi pour les France estivaux. Une nouvelle fois son objectif sera d’entrer en finale.

Tous les espoirs de l’ESA59 reposaient dès lors sur Dylan, qui, très concentré et sûr de son fait et de sa technique, prenait le départ des demi-finales. Et là ce fut du grand Dylan !!!! Il se devait en effet de répliquer aux 7’’82 de Marvin PISTOL et de montrer à son tour qu’il ne s’en laisserait pas compter et qu’il n’était pas impressionné par le montreuillois. Dans la première demi-finale, il retrouvait Timmy RUFFACQ (8’’06) mais aussi Nicolas EYHERAMOUNO, le 3ème de la 1ère série (8’’07) et Uriel DISSI TCHAWO, le vainqueur de cette 1ère série en 8’’03. Mais cette fois-ci, Dylan ne leur laissa aucune chance. Timmy RUFFACQ, ayant fauté sur une haie, renonça à défendre ses chances et termina 6ème  de cette demi-finale en 8’’23. Uriel DISSI TCHAWO prenait la 3ème place en 8’’03 juste derrière Nicolas EYHERAMOUNO, 8’’01 mais le grand vainqueur de cette demi-finale était bel et bien notre Dylan, qui, en claquant un excellent 7’’97, montrait à Marvin PISTOL, qu’il ne se rendrait pas sans défendre ardemment ses chances. Ce même Marvin remportait de nouveau haut la main, en 7’’91, sa course devant Alban LEFEUVRE, 8’’09 et Antoine PAPILLON, 8’’13.

Une heure plus tard, à 13h30, se déroulait enfin la finale de ce 60m haies, dont Marvin PISTOL et Dylan CATY étaient les grands favoris mais sincèrement dans notre for intérieur, l’on se disait que les choses seraient difficiles pour le coureur de l’ESA59. Nombre de mordus d’athlé suivaient en direct cette matinée, et attendaient de pied ferme le résultat ultime comme notre trésorier, Béber ou même Mehdi Gamra, l’adjoint aux sports de la ville de Maubeuge. Et dès 13h31, le sms libérateur tomba sur le téléphone portable du président : quatre petits mots laconiques qui mirent à l’épreuve ses cordes vocales et déclenchèrent ses glandes lacrymales : DYLAN CHAMPION DE France. C’est Alain qui, de Nantes, venait de nous annoncer l’incroyable nouvelle, Dylan, en 7’’95, avait réalisé l’impensable, mettre à la faute un Marvin PISTOL, qui, surpris par le départ canon du sambrien placé dans le couloir attenant, touchait la 3ème haie. Dès lors il ne verrait plus que le dos de Dylan qui devenait CHAMPION DE France devant Antoine PAPILLON, qui, en 7’’99, en profitait pour battre son record personnel et le camerounais Uriel DISSI TCHAWO, 8’’03. Marvin PISTOL se classait 4ème de la course dans le même temps qu’Uriel.

Cerise sur le gâteau, Dylan apprenait quelques temps plus tard que son titre de champion de France, acquis alors qu’il n’est que junior 1ère année, s’accompagnait d’une sélection en équipe de France pour le match international qui réunira à LYON, les 28 février et 1er mars, la France, l’Allemagne et l’Italie. Il aura alors l’occasion de se mesurer avec ce qui se fait de mieux en Europe. L’Allemagne compte en effet dans ses rangs, le meilleur performer européen, Patrick ELGER (7’’80) et le 6ème meilleur européen, Jonathan PETZKE (7’’87). Dylan pointe, quant à lui, à la 9ème place européenne avec ses 7’’92. Les meilleurs italiens, Leonardo BIZZONI et Nicola CESCA, sont respectivement 34ème et 38ème au bilan avec 8’’05 et 8’’07.

Il n’y aura donc pas de temps de repos pour notre Dylan qui doit maintenant se concentrer sur cet événement international. Pour tous les mordus, vous pourrez retrouver la vidéo ICI.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
12/02 >
26/09 >
04/09 >
08/06 >
04/06 >
05/05 >
04/05 >
30/04 >
07/02 >
15/01 >
01/08 >
14/06 >
04/04 >
05/03 >
10/01 >
14/12 >
05/11 >
05/10 >
07/09 >
15/06 >
Les Espaces